Métier de musicien·ne

De l’individuel au collectif, les enjeux de la présence scénique

Informations

Pour qui ?

Musiciens d’orchestres souhaitant développer leur aisance, tant sur scène au sein de l’orchestre ou d’un groupe de musique de chambre, qu’en vue de participer à des actions éducatives et culturelles.

Durée

1 ou 2 jours (non obligatoirement consécutifs)

Type de formation

Formation collective

Equipe pédagogique

Edouard Signolet et un comédien.

Description

Objectifs pédagogiques

La formation et le métier d’instrumentiste sont axés sur la pratique de l’instrument au sein d’un groupe. Les enjeux de l’excellence artistique masquent parfois ceux de la présence de l’artiste sur scène, parce qu’il est fondu au sein d’un collectif. Que ce soit en grande formation ou, a fortiori lors de concerts de musique de chambre ou d’actions éducatives, occuper la scène, s’exprimer s’exprimer individuellement devant un auditoire sont tout autant de défis que le musicien doit relever.

Pour être parfaitement à l’aise dans ce rôle, les musiciens doivent développer leurs compétences dans les domaines de l’expression verbale et corporelle :

  • Travail corporel : le corps dans l’espace, les postures, travailler la confiance en l’autre ;
  • Travail sur la voix : exercices vocaux, le parler simple, casser l’attitude du “professeur de musique”, s’essayer à la lecture théâtrale, s’enrichir en pratiquant une autre forme artistique ;
  • Travail d’improvisation ;
  • Scénarisation de la présence collective (entrée sur scène, salut etc.).