Santé des musicien·ne·s

La conservation de l’audition : prévenir les risques

Durée : 4 heures

Prochaine session : 13 octobre 2021

Lieu : Opéra national de Lorraine

Type de formation

Formation collective

Pour qui ?

Instrumentistes, choristes, personnels administratifs et techniques.

Pré-requis

Aucun

Equipe pédagogique

Alain Londéro

Accompagnement

Inter-entreprise ou intra-entreprise

Objectifs pédagogiques

  • Identifier les risques générés par l’activité professionnelle des artistes du chœur
  • Comprendre les mécanismes mis à l’œuvre
  • Prévenir les atteintes auditives

Programme pédagogique

Partie 1 : 1h50

1/ La charge sonore liée à la musique

Définir les caractéristiques d’un son (source et milieu de propagation) et la mesure du niveau sonore (mesure absolue, mesure pondérée, dose de bruit reçue)

2/ Quelques mots de physiologie. Comment le système auditif traite-t-il la scène auditive/sonore? La musique, plaisir et risque?

Comprendre les mécanismes de la perception du son et la mesure de leurs atteintes en cas d’exposition à des niveaux sonores traumatisants.

Partie 2 : 1h50

3/ Les moyens à mettre en œuvre pour maîtriser le risque

  • Les grands principes de la prévention : Comprendre les raisons de la nécessité d’une prévention auditive. Comprendre et mettre en œuvre les modalités pratiques pour limiter le risque lié à une exposition sonore prolongée ou intense
  • Les mesures de protection individuelle : Les différents protecteurs individuels : lesquels utiliser, pour qui et pour quoi faire ?
  • Les mesures de prévention collective : Connaître et partager les différents moyens de prévention collective existants et les modalités pratiques de leur mise en œuvre. En mesurer l’adéquation aux besoins de la profession et leur efficacité.

Compétences

  • Savoir expliquer les composantes essentielles de l’audition et de l’acoustique
  • Comprendre et savoir expliquer le risque auditif encouru lors des répétitions, concerts et représentations
  • Comprendre l’utilité des dispositifs de mesurage nécessaires (audiométrie, exposimétrie)
  • Pouvoir contribuer à l’élaboration d’un plan de prévention du risque auditif avec les autres acteurs concernés, et participer à sa mise en œuvre

Méthodes mobilisées

La séance, alternera interventions orales, projections visuelles et audiovisuelles, dans le cadre d’un échange aussi interactif que possible.

Modalités d'évaluation

La formation fait l’objet d’une évaluation par les stagiaires à l’issue de la journée (évaluation à chaud) et un mois après celle-ci (évaluation à froid). La validation par le formateur des acquis de la formation se fait tout au long de l’action par un système d’échanges entre les participants et lui-même et par l’observation des stagiaires mis en situation d’apprentissage. Une attestation de suivi de formation est remise à chaque participant à l'issue du module. Elle précise les dates de réalisation, le volume horaire et les compétences visées.

Accessibilité

La référente handicap de l'AFO est disponible pour accueillir les personnes en situation de handicap.
Au moment de l’inscription, la référente handicap prend contact avec qui de droit, si besoin, afin d’échanger sur les solutions permettant à toute personne de suivre la formation sans difficulté.


Les coordonnées de notre référente handicap : Eléonore Capitaine - ecapitaine@france-orchestres.com

Tarifs : Devis sur demande

Les témoignages

A renouveler régulièrement et mettre tout l'orchestre en formation, car le principal outil du musicien c'est l'oreille !

Un musicien ayant participer à la formation (2020)

Le délai de mise en oeuvre de la formation lorsque les partenaires sont déjà identifiés est de 2 mois. Il est allongé à 3 mois si les partenariats sont à mettre en place.