Forum des Orchestres

Les intervenant.e.s

Crédit : Christophe Urbain

Florence Alibert

Diplômée d’HEC, titulaire d’un DEA d’économie de la culture et de la communication, Florence Alibert commence sa vie professionnelle en 1996 chez Ubisoft, leader français du jeu vidéo dont elle dirigera la filiale italienne ainsi que les studios de développement jusqu’en 2004. Elle rejoint ensuite l’Orchestre de Paris, par passion pour la musique qu’elle pratique en amateur. Elle y sera directrice des publics, de la communication et du mécénat, puis prendra conjointement la direction du service d’action culturelle. Elle est nommée en 2012 directrice générale du Palazzetto Bru Zane – centre de musique romantique française, à Venise. Depuis 2017, Florence Alibert est Directrice générale de la Cité musicale-Metz. Projet novateur en France, la Cité musicale-Metz regroupe l’Arsenal, la Boîte à musique, les Trinitaires et l’Orchestre national de Metz.

Roselyne Bachelot-Narquin

Roselyne Bachelot-Narquin a été nommée ministre de la Culture par le président de la République, sur proposition du Premier ministre, le lundi 6 juillet 2020.

Docteur en pharmacie de formation, Roselyne Bachelot entame une carrière politique dans les années 1980. Elle a notamment été ministre de l'Écologie et du Développement durable (2002-2004), ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports et de la vie associative (2007-2009), ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports (2009-2010) et ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale (2010-2012).

Crédit : JB Millot

Jean-Marc Bador

Jean-Marc Bador est délégué général de l’Orchestre Philharmonique de Radio France.

Après un parcours universitaire en Lettres et Histoire, mené en parallèle à des études musicales, Jean-Marc Bador rejoint Sciences-Po Paris. Cette double formation le conduit naturellement vers le management de la musique. Il participe ainsi au lancement de la « Folle journée » de Nantes et assure la communication presse des trois premières éditions. En 1997, il arrive à l’Orchestre de Bretagne dont il prend la direction en 1999. En 2008, il devient directeur général de l’Orchestre de chambre de Paris, puis directeur général de l'Auditorium/Orchestre national de Lyon. En septembre 2016, il rejoint Radio France et prend la direction de l'Orchestre Philharmonique (Direction musicale Mikko Franck).

Il a reçu en 2012 l’insigne de Chevalier des Arts et Lettres.

Olivier Bianchi

Olivier Bianchi est maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole. Passionné de culture, il a oeuvré dans ce domaine en tant que conseiller municipal et adjoint au maire dans la capitale de l'Auvergne. Il poursuit aujourd'hui son action dans le domaine culturel en étant notamment co-président de la Commission Culture de France Urbaine.

Crédit : Axel Saxe

Delphine Blanc

Delphine Blanc est altiste. Lors de ses études à Paris et à La Haye elle s’est spécialisée dans l’interprétation sur instruments d’époque. Elle joue avec des formations telles que le Concerto Köln et le Balthasar Neumann Ensemble en Allemagne, Insula orchestra ou Pygmalion en France.

Delphine Blanc est également docteure en sociologie de la musique et chercheuse associée au Centre Georg Simmel, EHESS/CNRS. Elle enseigne à l’IEP SciencesPo de Paris.

Sophie Bollich

Sophie Bollich est violoniste à l'Orchestre national des Pays de la Loire. Originaire de la banlieue parisienne, Sophie Bollich a étudié au CNSMD de Paris et y obtient son prix de violon en 2000. Pendant cette période, elle participe à plusieurs cessions de l’OFJ et de l’orchestre Gustav Mahler sous la direction, entre autres, de Claudio Abbado. Après un passage au Capitole de Toulouse, elle retourne sur Paris pour y travailler avec différents orchestres comme l’Orchestre de Paris et l’ONDIF. Musicienne à l’ONPL depuis 2007, elle s’engage en plus de la saison symphonique dans de nombreux projets éclectiques vers les jeunes et dans le cadre de Musique à l’hôpital.

François Bou

François Bou est Directeur général de l'Orchestre National de Lille. Après un baccalauréat littéraire et des études de droit, François Bou s’engage dans des études supérieures de chant, de comédie musicale et d’art lyrique au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Sa formation et son goût de l’organisation le conduisent naturellement vers l’administration dans le milieu du spectacle vivant (opéra et orchestre symphonique) à l’Orchestre de l’Opéra de Lyon d'abord puis à l’Ensemble Intercontemporain. Fort de multiples rencontres artistiques, François Bou accède rapidement à différents postes de direction de programmation et de production dans des structures nationales de premier plan comme l’Opéra du Rhin (Strasbourg), l’Opéra de Rouen ou encore l’Opéra-Comique de Paris.

En 1999, il rejoint l’Orchestre National de Lille en tant que directeur artistique délégué. En 2007, il intègre l’agence artistique internationale Van Walsum Management (aujourd’hui ICA) en tant que « project manager » dans le département des projets et tournées internationales. En 2009, il est nommé Directeur Général de l’OBC, l’Orquestra Simfònica de Barcelona i Nacional de Catalunya. Il est nommé Directeur général de l’Orchestre National de Lille en juin 2014.

Frédérique Boura

Frédérique Boura est Directrice régionale des affaires culturelles de Normandie.
Elle a également exercé les fonctions de directrice régionale adjointe de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) des Hauts-de-France puis de Lorraine (2012-2015), de cheffe du service de l’inventaire et du patrimoine, à la direction de la culture et des sports de la Région Alsace (2005-2011) et de conservatrice régionale de l’Inventaire général du patrimoine culturel à la DRAC Alsace (2001-2005).

Dimitri Boutleux

Président de l'Opéra National de Bordeaux, Dimitri Boutleux est adjoint au maire de Bordeaux chargé de la création et des expressions culturelles. Avant de faire de la politique, il a travaillé dans différentes agences de paysagisme à San-Francisco puis en France à Rennes au sein de l’agence d’Urbanisme (AUDIAR). Il travaille aujourd’hui au sein de l’agence d’Urbanisme de Bordeaux Aquitaine (A’URBA). Il a décidé, après plusieurs expériences professionnelles en France et à l’étranger, de s’installer et de s’investir à Bordeaux.

Anne-Sophie Brandalise

Le parcours d’Anne-Sophie Brandalise est jalonné d’expériences en collectivités territoriales et institutions culturelles. Elle a notamment été directrice de la Mission rayonnement et grands équipements métropolitains à Bordeaux Métropole pendant deux ans, directrice des publics et du développement, puis Directrice générale adjointe à l’Opéra national de Bordeaux pendant dix ans.

Depuis juin 2018, elle occupe le poste de directrice de l’Orchestre de Paris. À ce titre, elle a conduit en particulier l’intégration de l’Orchestre au sein de la Philharmonie de Paris.

Administratrice territoriale, elle est titulaire d’un DEA en sciences politiques, d’une licence de philosophie et diplômée de Sciences Po Bordeaux.

En 2019, elle a reçu l’insigne d’officier des Arts et Lettres.

Edith Canat de Chizy

Auteur depuis 1983 de plus d’une centaine d’œuvres (symphoniques, concertantes, vocales et de musique de chambre), Edith Canat de Chizy est la première femme compositeur élue à l’Institut de France dans la section de composition musicale de l’Académie des Beaux-Arts en 2005. Violoniste de formation, elle a fait ses études au Conservatoire National Supérieur de Paris où elle remporte six premiers prix dont celui de composition, après un brillant parcours universitaire (licence d’Histoire de l’Art et de Philosophie). Elle a enseigné la composition au CRR de Paris jusqu’en 2017,  après avoir dirigé les conservatoires du 15è et du 7è art. Ses œuvres, commandées et créées par des institutions et des ensembles prestigieux (Orchestre de Paris, Orchestre National de France, Orchestre Philharmonique de Radio-France, BBC Symphony Orchestra, Orchestre National de Lyon, Lille, Metz, Radio-France, Ircam, Nederlands Kamerkoor, …) lui ont valu de nombreux prix dont celui de la Tribune Internationale des Compositeurs attribué par l’Unesco en 1990 pour sa pièce d’orchestre Yell, le Grand Prix de la Musique Symphonique de la Sacem en 2004, le Grand Prix du Président de la République de l’Académie Charles Cros en 2016 pour l’ensemble de son œuvre, et le Prix Musique SACD en 2021. Elle est Chevalier de la Légion d’honneur, Officier de l’Ordre du Mérite et Commandeur des Arts et Lettres.

Nicolas Cardoze

Nicolas Cardoze est 2e basson/contrebasson solo à l'orchestre de l'Opéra de Lyon depuis 1989 et professeur de contrebasson au CNSMD de Lyon depuis 2000. Il étudie dans un premier temps le piano à l’âge de huit ans, puis le basson au CNR de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne). Il entre au CNSMD de Lyon en 1988, dans la classe d’Amaury Wallez. Il obtient son 1er prix de basson au CNSMD de Lyon en 1991. Il fonde et organise le Concours international de Musique de Chambre de Lyon. Nicolas Cardoze est également représentant du personnel et responsable syndical SNAM-CGT.

Manus Carey

Directeur adjoint (performance et programmes) du Royal Northen College of Music (RNCM) depuis septembre 2017, Manus Carey est passionné de musique depuis son plus jeune âge. Après avoir obtenu un diplôme de première classe en lettres classiques à l'université de Durham, Manus est retourné en Irlande à la Royal Irish Academy of Music pour étudier le piano. Il a ensuite poursuivi ses études à Londres avec la célèbre pédagogue Carola Grindea, tout en obtenant une maîtrise en musicologie au King's College de Londres.

Après quatre années passées à Londres à combiner un travail d'accompagnateur, de professeur et de journaliste musical avec des recherches sur les blessures des musiciens et la technique Alexander, il a décidé de combiner toute cette expérience en intégrant le département des concerts du Royal Liverpool Philharmonic Orchestra, tout en poursuivant un intérêt passionné pour la pédagogie à travers un travail d'enseignement à l'université de Liverpool.

Manus a ensuite passé six ans en tant que responsable de la programmation créative de Manchester Camerata, puis est devenu producteur exécutif du RSNO de 2013 à 2017.

Crédit : Aurélien Mahot

Antoine Chéreau

Elu maire de Montaigu en 2001, il préside depuis la communauté de communes Terres de Montaigu. Conseiller régional depuis 2004, il est réélu sur les listes de Bruno Retailleau en 2015, puis de Christelle Morançais en 2021.

Depuis 2017, il est 1er Vice-président de la Région des Pays de la Loire. Depuis juin 2021, il préside la commission Territoires, ruralité, environnement, transition écologique et énergétique, eau, logement, infrastructures numériques, sécurité et santé. Il est aussi Président de l'Orchestre National des Pays de la Loire (ONPL) depuis janvier 2016. 

Christelle Creff

Christelle Creff-Walravens est directrice régionale des affaires culturelles du Grand Est depuis août 2018.

Conservatrice générale des bibliothèques, elle a occupé différents postes à la Bibliothèque nationale de France, à l’Institut français de Budapest puis en bibliothèque universitaire et municipale.

Avant de rejoindre le Grand Est, elle a été successivement DRAC adjointe en Alsace, DRAC de Bourgogne et plus récemment conseillère culturelle à l’ambassade de France au Luxembourg.

Crédit : Radio France / Christophe Abramowitz

Saskia de Ville

Originaire de Bruxelles, Saskia de Ville est musicologue et journaliste de formation. Elle est productrice à France Musique depuis 2016. Elle y a piloté la Matinale en semaine pendant 3 ans puis le samedi matin. C’est elle qui est à l’origine de la série de podcasts Les Zinstrus (finaliste du Prix Europa 2021) qui réunit des comédiens et des musiciens et dont la deuxième saison est en préparation. Depuis début septembre, elle produit La 4 saisons n’est pas qu’une pizza ! , émission diffusée tous les jours de 12h30 à 13h sur France Musique, avec la complicité du musicien Christophe Chassol le vendredi. Elle travaille également pour Arte où elle présente les concerts et les opéras diffusés en direct sur la chaîne. Elle a été journaliste sur Musiq3 et à la RTBF et dramaturge au Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence.

Jonathan Di Credico

Jonathan Di Credico est clarinettiste. Diplômé du CNSMD de Lyon, il travaille à l’Orchestre de la musique de l’air à partir de 2010 avant d’intégrer en 2017 l’Orchestre National de Metz où il occupe la fonction de Clarinette Basse solo. Depuis Juin 2021 il assure le mandat de Secrétaire général du S.A.M.M.LOR-S.N.A.M.-C.G.T. ( Syndicat des artistes musiciens de Metz Lorraine) et participe activement aux activités du S.N.A.M. et de sa branche des ensembles permanents.

François Dietsch

François Dietsch est maire de Val de Briey, commune de 8805 habitants située en Meurthe et Moselle. Après des études de droit à l’Université de Strasbourg, François Dietsch devient maître de conférence en Droit Public et Doyen de la Faculté de Droit de Metz. Au début des années 80, il est directeur de cabinet du recteur de l’académie de Corse avant de venir s’installer définitivement à Briey. Il poursuit sa carrière de professeur à l’Université de Metz et devient 1er adjoint maire de Val de Briey dans les années 1990 avant d’être élu maire de la Commune Nouvelle de Val de Briey en janvier 2017.

Crédit : Radio France / Christophe Abramowitz

Christophe Dilys

Christophe Dilys est producteur à France Musique (Tendez l'oreille ! et Les Trésors de France Musique). Il est diplômé de l'école Normale Alfred Cortot en direction d'orchestre, de cornet à bouquin au CRR de Paris et de musicologie à la Sorbonne-Paris IV et au CNSMDP. Il a soutenu un mémoire de Master sur l'écriture orchestrale de Berlioz. Il dirige des ensembles de musique ancienne (Collegium de l'Orchestre des Jeunes d'Ile-de-France, Collegium Cantorbéry) et est le directeur musical de l'Orchestre Symphonique Inter Universités de Paris. Il joue régulièrement avec le CMBV et la Compagnie la Tempête.

Crédit : Jean-Baptiste Millot

Nicolas Droin

Dirigeant de structures musicales depuis 1995, Nicolas Droin est actuellement directeur général de l'Orchestre de chambre de Paris, poste qu’il occupe depuis 2013. Il démarre sa carrière dans le milieu musical en 1995 comme directeur administratif puis administrateur général de l'Orchestre des Champs-Élysées / La Chapelle Royale, fondé par le chef d'orchestre flamand Philippe Herreweghe. Il reprend ensuite la direction générale des Musiciens du Louvre-Grenoble / Marc Minkowski en 2004, l'un des plus importants ensembles baroques sur instruments d'époque. Enfin, il prend la direction générale du célèbre chœur de chambre accentus (fondé par Laurence Équilbey) à Paris de 2008 à 2013 avant de rejoindre l’Orchestre de chambre de Paris.

Il est ingénieur de l'Institut Supérieur d'Électronique de Paris (ISEP) et diplômé en management et marketing à l'École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales de Paris (ESSEC).

Philippe Fanjas

Après avoir été Administrateur général de l’Orchestre national de Lyon et de l’Orchestre national d’Ile-de-France, Philippe Fanjas est élu directeur de l’Association Française des Orchestres en 1999. Il se consacre exclusivement à ces fonctions à partir de la fin de l’année 2001. 

Vice-président de l’organisation européenne Culture Action Europe jusqu’à l’automne 2015, il est aussi membre de PEARLE* et membre du Bureau du Réseau européen pour la sensibilisation à l’opéra et à la danse RESEO

Philippe Fanjas est également président du Centre de musique de chambre de Paris, dirigé par le violoncelliste Jérôme Pernoo, et de la Compagnie de danse contemporaine Kelemenis, installée à Marseille.

Il est chevalier de l’ordre des Arts et Lettres.

Mathieu Ferey

Pianiste de formation et diplômé du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en esthétique et histoire de la musique, Mathieu Ferey est directeur du CNSMD de Lyon.
Féru de transmission et titulaire du certificat d’aptitude aux fonctions de directeur de conservatoire, il s’est tourné très tôt vers la direction d’établissement. Il a ainsi occupé successivement les fonctions de directeur des conservatoires de Vincennes (Val-de-Marne) et du 17ème arrondissement de Paris, avant d’être nommé en 2014 inspecteur de la musique de la Ville de Paris.

Stephan Gehmacher

Il est le directeur général de la Philharmonie et de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg depuis août 2013.

Après des études de droit aux universités de Vienne et de Dijon, Stephan Gehmacher exerce pendant six ans la fonction de responsable des concerts au Festival de Salzbourg avant de devenir en 2001 l’assistant personnel de Sir Simon Rattle. De 2001 à 2008, il est en charge de la programmation artistique des Berliner Philharmoniker. En 2008, il est engagé par Mariss Jansons en tant que directeur du Symphonieorchester des Bayerischer Rundfunks. Il est régulièrement sollicité par différentes institutions culturelles comme Radio France et l’Antwerp Symphony Orchestra, comme membre de jury et conseiller.
Il est membre du conseil d’administration de la Fondation du Mozarteum de Salzbourg depuis 2005 et de la Fondation Alban Berg de Vienne depuis 2017.
De 2013 à 2020, il est président du Conseil d’Administration de la Fondation EME Écouter pour Mieux s’Entendre, avant d’en devenir le vice-président en novembre 2020.

Christelle Hammache

Christelle Hammache est altiste au sein de l'Orchestre National de Lille depuis 2017 et enseigne dans les écoles de musique des quartiers de la Ville de Lille. Après des études musicales sur Lille et la région parisienne, elle obtient son Master au Koninklijk Conservatorium Brussel, en Belgique.
Pendant ces années de professionnalisation et par la suite, elle a l'occasion de jouer au sein d'orchestres symphoniques ou de chambre, mais aussi d'explorer différents styles musicaux à travers de nombreux projets ( baroque, musiques improvisées, théâtre, variété).
Elle est élue au sein du CSE de l’ONLille (liste Snam-Cgt) et secrétaire de la Cssct.

Reguina Hatzipetrou-Andronikou

Sociologue, chercheuse affiliée à l’OFCE, Sciences Po Paris, Reguina Hatzipetrou-Andronikou travaille sur les questions de genre dans les mondes culturels et artistiques. La musique est au centre de ses intérêts. Après une thèse de sociologie sur la féminisation du jeu d’instruments traditionnels en Grèce auparavant exclusivement réservé aux hommes, elle a, notamment, participé à une recherche collective sur le genre et les pratiques musicales amateurs des adultes en France.

Membre de l’équipe du projet PRODIGE, financé par l’Agence nationale de la recherche et en partenariat avec l'Association Française des Orchestres, elle étudie actuellement les procédures de recrutement dans les orchestres permanents français. Elle enseigne la sociologie de la musique, de l'éducation, du travail et du genre dans les départements de musicologie et de sociologie de Sorbonne université.

Guillaume Hébert

Né en 1980, Guillaume Hébert a travaillé successivement à l’Orchestre national de Lyon, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse et l’Opéra national de Paris où il a occupé le poste d’administrateur des formations musicales.

Directeur musical de l’Orchestre Symphonique de Mulhouse depuis janvier 2020, Guillaume Hébert est en charge de la conception, la mise en œuvre et le pilotage du projet artistique et culturel de l’orchestre. Il assure aussi la gestion des ressources budgétaires et humaines de la formation orchestrale.

Emmanuel Hondré

Après avoir été successivement Rédacteur musical à la Cité de la musique (1997), Responsable du Service culturel du Musée de la Musique (2002) et Directeur de la production de la Cité de la musique et de la Salle Pleyel (2005), il occupe actuellement la fonction de Directeur du Département concerts et spectacles de la Philharmonie de Paris où il élabore chaque année une saison de 500 concerts dans ce complexe de cinq salles : une saison thématique ouverte à tous les genres de musique et dévolue à la démocratisation de la musique. En juillet 2021, il a été désigné comme le prochain Directeur général de l’Opéra National de Bordeaux Aquitaine. Il est par ailleurs docteur en musicologie et titulaire de quatre premiers prix au Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris (histoire de la musique, esthétique, pédagogie et musicologie).

Loïc Lachenal

Directeur général de l’Opéra de Rouen Normandie depuis 2017, Loïc Lachenal est titulaire d’un Master II - métiers des arts et de la culture obtenu à Lyon, d’une maîtrise d’histoire de l’Art et d'un diplôme de piano.

Avant d'être à la tête de l'Opéra de Rouen Normandie, il a été chargé de production et de programmation à l’Opéra de Massy en 2000 puis chargé de mission – administrateur adjoint à l’Opéra de Saint-Etienne en 2001, il devient directeur de production pour Musicatreize, direction Roland Hayrabedian, de 2001 à 2006 et délégué artistique pour Accentus, direction Laurence Equilbey, de 2006 à 2011. Il a également été directeur de la Chambre Professionnelle des Directions d’Opéra. Il en conduit l'évolution vers une organisation professionnelle plus large, le syndicat d'employeurs Les Forces Musicales.

Priscille Lafitte

Productrice sur France Musique de l’émission Musique Emoi, une heure et demie d’entretien le dimanche matin avec une personnalité mélomane (Daniel Auteuil, Danny Laferrière, Dominique Blanc, Christian de Portzamparc, Hélène Cixous…). Productrice régulière des Grands Entretiens sur France Musique, notamment ceux de Lang Lang, Véronique Gens, Christoph Eschenbach, ou encore Agnès Mellon. Priscille Lafitte est également journaliste à Arte, animant plusieurs événements musicaux chaque année : le concert du Nouvel An à la Fenice de Venise, le festival de Baden Baden, le Konzerthaus de Vienne pour Noël, le concert du Duomo de Milan.

Louise Lapierre

Bassonniste et co-fondatrice du collectif Verdi, Louise Lapierre a suivi un parcours musical classique dans les conservatoires parisiens tout en se formant au sein d’orchestres de jeunes et en collaborant avec de nombreux orchestres nationaux. Sa participation à plusieurs concours internationaux lui a donné l’opportunité de faire découvrir son instrument, le basson français, à l’étranger et de se produire en France en soliste. 

Passionnée par la transmission et préoccupée par l’avenir des jeunes générations, elle consacre maintenant beaucoup de temps à l’enseignement du basson et à la sensibilisation sur les enjeux climatiques. Elle s’attache également à relier son métier de musicienne d’orchestre avec l’écologie, notamment à travers le collectif Verdi. 

Marie Linden

Portée dès son plus jeune âge par sa passion pour la musique, Marie Linden suit une formation généraliste (Sciences Po à Paris) pour développer sa carrière dans l’administration d’institutions culturelles. Entre 1999 et 2010 elle a la chance de côtoyer Pierre Boulez au sein de l’Ensemble intercontemporain où elle occupe le poste de responsable de la coordination artistique. Elle rejoint ensuite l’équipe de Bruno Mantovani au CNSMDP, d’abord comme cheffe du département écriture, composition et direction d’orchestre, puis comme responsable de la production – apprentissage de la scène. En 2017, elle est nommée directrice générale de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg.

David Lisnard

David Lisnard est maire de Cannes depuis 2014, réélu en 2020. Il est aussi Président de l'Association des Maires de France. Diplômé de Science Politique, David Lisnard a travaillé comme rédacteur pour différents journaux durant quatre ans. En 1996, il entre dans la vie politique et devient le Directeur de Cabinet et Attaché Parlementaire du Député-maire de Lons-le-Saunier, Jacques Pelissard, chef-lieu du Jura. Il sera ensuite tour à tour adjoint au Maire en charge du tourisme, du développement économique, des questions de proximité et des cultes, puis 1er adjoint au maire de Cannes en 2008.

Martine Lizola

Cadre supérieure de la fonction publique, Martine Lizola est élue au Conseil régional du Grand Est où elle préside la Commission Aménagement et territoires de 2016 à 2021 puis la Commission Culture et Mémoire depuis 2021. Elle est également adjointe au maire de Châlons-en-Champagne depuis 2008, en charge de la culture entre 2016 et 2020 et conseillère communautaire de Châlons Agglomération depuis 2014.

Pascal Mangin

Conseiller municipal de la Ville de Strasbourg, Pascal Mangin est né en 1968. Après des études de Droit, il prend la Direction du Bureau Alsace à Bruxelles à partir de 1994. Il est élu adjoint à la Maire de Strasbourg, Fabienne Keller, en 2001 et devient Conseiller Régional d’Alsace en 2004. Il prend la présidence de la Commission Culture à partir de 2012. De 2008 à 2012, il est successivement Conseiller du Secrétaire d’Etat à l’aménagement du territoire puis du secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens Combattants et enfin auprès du Ministre en charge des collectivités territoriales. En 2015, il est réélu en tant que Conseiller Régional et continu à assumer la responsabilité de la Commission Culture sur la Région Grand Est. En parallèle, il poursuit une carrière de cadre Supérieur chez Enedis, dans le domaine de l’énergie.

Crédit : Photographie en amont

Stephen Maddock

Directeur général de l'orchestre symphonique de la ville de Birmingham depuis 1999 ; il est responsable de toutes les activités de l'un des plus grands orchestres symphoniques du monde, ainsi que de ses quatre chœurs, son orchestre de jeunes, son programme d'apprentissage et sa maison administrative et de répétition. Il a aussi été assistant de planification puis administrateur du festival BBC Proms.

Bianca Maretti

Née aux États-Unis, Bianca Maretti commence ses études de musique au Brésil, où elle obtient en 2017 un diplôme de direction de chœur et d'orchestre à l’Unesp – Université de l’État de São Paulo. L’envie d'approfondir ses connaissances musicales et de poursuivre la recherche académique la pousse à déménager en France en 2015. Elle mène des études de musicologie à la Sorbonne, où elle achève une licence et un master. Son mémoire Cheffes : rapports de genre au sein d'un orchestre brésilien reçoit une mention très bien avec les félicitations du jury. Actuellement doctorante contractuelle au sein de l’IReMus, elle enseigne à Sorbonne Universités et produit une thèse sous la direction de Hyacinthe Ravet intitulée Cheffes : la formation à la direction d’orchestre, une féminisation à petits pas, autour de l’influence des espaces de formation et des actions volontaristes dans la féminisation de la direction d’orchestre.

Jean-Philippe Marteau

Cor anglais solo à l'Orchestre national des Pays de la Loire depuis plus de 20 ans, Jean-Philippe Marteau a été formé au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Paris où il obtient deux 1ers prix de musique de chambre et de Hautbois. Il est également délégué Syndical SN3M-FO et délégué du personnel de L'ONPL.

Christine Masse-Guépratte

Après des études conjointes en Conservatoire de Région et à l'université, Christine Masse-Guépratte obtient un 1er prix dans la classe d'orgue de Pierre Gazin, titulaire de Saint Louis des Invalides,  puis travaille à Orléans avec François Henri Houbart, titulaire de la Madeleine à Paris. Elle se produit dans des ensembles de chambre ou en récital et après le master musicologie, elle choisit finalement la voie de l'enseignement en collèges et en lycées et obtient l'agrégation de musique en 1983. Elle est en poste dans de nombreuses académies en France et en métropole et intervient auprès de profils très variés.  Elle monte notamment un projet à Cayenne qui rassemble un orchestre d'élèves de conservatoire venu de la région bordelaise, des lycéens et des collégiens de Guyane en 2000 où elle est alors responsable des enseignements de spécialité en lycée. Inspectrice d'académie depuis 2012, elle est en charge des enseignements de la musique pour toute l'Alsace et occupe des missions nationales auprès de l'Inspection générale;  elle est membre des jurys de l'agrégation externe et interne et participe en tant qu'experte à l'édition de publications nationales.

Anne Mistler

Actuellement, adjointe à la maire de Strasbourg en charge des arts et cultures, Anne Mistler commence sa carrière dans l'éducation avant de devenir adjointe au DRAC Alsace où elle accompagne la naissance de la Carte Culture. Puis elle est nommée DRAC en Guadeloupe, à 60 ans, avant de revenir en Alsace où elle gère la transformation de la DRAC Alsace en DRAC Grand Est.

Frédéric Morando

Frédéric Morando est Directeur Général de l’Orchestre de Pau Pays de Béarn - El Camino. Violoniste et enseignant de formation – Orchestre National du Capitole, Conservatoire de Tarbes – il est passionné par le caractère de la transmission, qu'il traduit de manière simple et généreuse dans la musique. Il est également à l'origine et la création d'El Camino Pau, dernier né des projets de l'Orchestre de Pau, permettant à près de 200 enfants palois de 7 à 12 ans principalement issus des quartiers populaires et prioritaires d'avoir accès à la pratique artistique. Il a récemment été élevé au rang de chevalier des Palmes Académiques.

Bruno Morel

Après un cursus de droit social et une carrière dans le secteur Accueil – Hébergement – Insertion depuis 2000 ; Bruno Morel est nommé Directeur Général d'EMMAÜS Solidarité en 2011. En parallèle, il est Président d’un organisme de formation et Président de la Fédération des Acteurs de la Solidarité Ile de France.

Catherine Morin-Desailly

Sénatrice de la Seine-Maritime depuis 2004, elle a présidé la commission de la Culture, de l’Education et de la Communication du Sénat de 2014 à 2020 dont elle est membre depuis son élection au Palais du Luxembourg en 2004. Elle est également conseillère régionale de Normandie, depuis décembre 2015, où elle préside la commission Culture, Tourisme et Patrimoine.

Elle est, depuis mars 2016, membre du conseil d’administration de l’Opéra Rouen Normandie, Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) qu’elle préside du 29 avril 2016 au 23 octobre 2017.  Elle représente également la Région Normandie au sein du conseil d’administration de l’Orchestre Régional de Normandie.

Elle a été élue présidente de l’Association Française des Orchestres le 16 juin 2020.

Dominique Muller

Dominique Muller a inscrit son parcours professionnel dans les domaines de la musique, du spectacle vivant et de l’action culturelle, au sein d’institutions variées. D’abord professeur d’éducation musicale au sein de l’Education nationale, il devient ensuite responsable des actions artistiques du Conservatoire à Rayonnement Régional de Strasbourg puis chargé de l’action culturelle au Conseil départemental de la Côte-d’Or et enfin responsable du spectacle vivant au Conseil régional du Languedoc Roussillon. Il rejoint ensuite le ministère de la Culture puis la Ville de Paris en tant que Chef du bureau de la musique de la Ville de Paris. Il regagne la DGCA à la Délégation à la musique en 2017 et est nommé Délégué à la musique en 2020.

Crédit : Jean-Baptiste Millot

Claire Parruitte

Claire Parruitte est altiste de l’Orchestre de chambre de Paris depuis 2015. Elle commence ses études musicales par le violon à Reims où elle obtient son diplôme d’études musicales en 2002. Elle obtient un master d’alto du CNSMDP en juin 2014. En 2012 elle intègre la formation au certificat d’aptitude en alto du CNSMDP, puis en 2015 en violon. Elle a participé au projet Démos pendant deux ans avec un groupe d’enfants de Bobigny afin de les former au violon, alto et violoncelle.

Elle enseigne l’alto au conservatoire à rayonnement départemental d’Issy-les-Moulineaux depuis 2013.

Claire Parruitte est membre permanent depuis 2007 de l’orchestre Les Siècles, où elle joue du violon baroque, classique, romantique et moderne. Afin de compléter ses activités pédagogiques et orchestrales, elle fonde en 2011 l’Ensemble Kyrielle, ensemble de musique de chambre à géométrie variable, avec des musiciens et amis rencontrés à l’orchestre Les Siècles.

Pascal Picq

Pascal Picq est un paléoanthropologue qui s’intéresse aux origines de la lignée humaine et à ses évolutions actuelles. Après une carrière à l’université Duke et au Collège de France, ses travaux actuels s’intéressent aux processus d’innovation et de management des groupes sociaux autour du concept d’Anthroprise. En une décennie, entre Un Paléoanthropologue dans l’Entreprise (Eyrolles 2011) et Les Chimpanzés et le Télétravail (Eyrolles 2021), le monde entrepreneurial a changé comme jamais et à l’échelle mondiale. Comment, de la Préhistoire à demain, du silex aux smartphones, les mêmes mécanismes adaptatifs font que l’Homme ne survit que par ses entreprises. Dans Qui va prendre le Pouvoir ? Les grands Singes, les Hommes politiques ou les Robots (Odile Jacob 2017), il avait anticipé les changements de gouvernance imposés par les bouleversement socio-économiques et anthropologiques à l’ère numérique. Comment vont évoluer les entreprises et nos sociétés dans la décennie 2020 alors que personne n’avait pris la mesure de l’impact des smartphones sur l’économie il y a à peine dix ans, pas plus que l’explosion des intelligences artificielles (L’Intelligence artificielle et les Chimpanzés du Futur : pour une Anthropologie des Intelligences Odile Jacob 2019), pas plus que l’émergence brutale de la pandémie de la covid 19 ? Ses derniers travaux s’intéressent aux origines et à l’évolution de la coercition sexuelle envers les femmes et leurs conséquences économiques (Et l’Evolution créa la Femme Odile Jacob 2020) ainsi qu’aux conséquences de la pandémie de covid 19 sur l’adaptation des entreprises, avec un regard anthropologique sur les nouvelles formes de travail, dont le à distance (Une Epoque formidable Editions de l’Aube 2019 ; S’adapter ou périr. Covid 19 : faire Front Editions de l’Aube 2020 ; Sapiens face à Sapiens Flammarion 2020).

Anne Poursin

Actuellement, cheffe de l'inspection de la création artistique, elle a notamment été déléguée à la musique à la DGCA du ministère de la Culture de 2010 à 2013, directrice générale de l’Auditorium – Orchestre national de Lyon de 2000 à 2009. Elle a également été directrice des affaires culturelles de la Ville de Lille de 1998 à 2000, et administratrice des Arts Florissants de 1988 à 1997. Au titre de son expertise dans le secteur culturel, elle s’est vue confier en janvier 2021 par la Ministre de la Culture, en binôme avec Jérôme Thiébaux, une mission sur les orchestres permanents français, dont le rapport final a été présenté le 8 novembre 2021.

Clémence Quesnel

Titulaire d’un master II en droit administratif approfondi des collectivités territoriales et d’un diplôme d’études musicales (CNR de Marseille), Clémence Quesnel a poursuivi un double cursus, à l’orchestre et à son service : elle a été corniste au sein de l’Orchestre Français des Jeunes (2013, 2014) et musicienne supplémentaire dans plusieurs orchestres français, pigiste pour la rubrique juridique de La Lettre du Musicien pendant 2 ans et elle anime depuis 2016 des ateliers juridiques au sein de l’OFJ. Elle s’est aussi investie bénévolement dans l’équipe administrative du Centre de Musique de chambre de Paris (saison 2016-2017 et 2017-2018).
En tant qu'adjointe au directeur de l'Association Française des Orchestres, elle est plus particulièrement en charge de l'observation des orchestres, des questions d'égalité des genres et des questions écologiques et environnementales.

Crédit : Christophe Urbain

David Reiland

Né en Belgique, David Reiland est diplômé en saxophone, direction d'orchestre et composition du Conservatoire de Bruxelles, du Conservatoire de Paris et du Mozartem de Salzbourg. Il est directeur musical et artistique de l'Orchestre national de Metz depuis septembre 2018 et a été reconduit dès 2020 pour un deuxième mandat jusqu'en 2024.
Directeur musical du Sinfonietta de Lausanne depuis 2017, il est nommé en 2019 premier chef invité de l'Orchestre symphonique de Munich tandis qu'en août 2020, l'Orchestre symphonique de Düsseldorf lui attribue le titre de "Chumanngast". David Reiland a également été directeur musical et artistique de l'Orchestre de Chambre du Luxembourg de 2010 à 2017.

Bérengère Renou

Bérangère est hautbois et cor anglais solo de l'Orchestre de Cannes.

Née en 1989 à Angers, Bérengère Renou débute le hautbois à l'âge de 9 ans dans une école de musique du Maine et Loire, avant d'intégrer en 2001 la classe de Guy Remaud au conservatoire d'Angers, puis le conservatoire de Rueil Malmaison.

Elle développe très tôt son goût pour la pratique de la musique en orchestre et intègre l'Orchestre Français des Jeunes en 2004 sous la direction de Jean-Claude Casadesus. Appelée à jouer dans différents orchestres, elle obtient en 2011 le concours pour le poste de Cor Anglais solo jouant le deuxième hautbois à l'Orchestre de Cannes.

Également attirée par la pédagogie et l'enseignement auprès des plus jeunes, elle enseigne l'éveil musical auprès des tout petits à l'Institut de culture musicale entre 2007 et 2011.

Ferdinand Richard

Ferdinand Richard est le fondateur et responsable exécutif du Fonds Fanak pour la mobilité des artistes entre Europe, Monde Arabe et Moyen-Orient. Il a fondé et dirigé l’AMI à Marseille (1985-2017), une plate-forme de développement culturel local multi-activités. Musicien et producteur artistique (1971-2003), il a été l’un des membres fondateurs de la friche La Belle de Mai à Marseille (1992) et associé à sa direction pendant huit années sous la présidence de l’architecte Jean Nouvel. Il est aussi Premier coordinateur du panel d’experts du Fonds international pour la diversité culturelle de l’Unesco (2010-2015).

Anaïs Roesch

Anaïs est cheffe de projet - Secteur culturel, climat, énergie à The Shift Project. Travaillant depuis une dizaine d’années sur les enjeux croisés de l’art et de l’écologie, Anaïs Roesch est diplômée de Sciences Po Grenoble, de l’Université andine Simon Bolivar d’Equateur (2012) et de l’Ecole de Beaux-Arts de Leipzig (2017). Elle a créé le chantier Culture et transition énergétique au sein du think tank The Shift Project en 2019 et est maintenant pilote du volet « arts visuels ». Auparavant, elle a notamment travaillé au Muséum d’Histoire naturelle de Berlin, en Ambassade et au ministère des Affaires étrangères en tant que chargée de mission arts visuels. En 2015, elle a produit avec l'association COAL, ArtCOP21, un festival artistique entièrement dédié à la question climatique lors de la COP21.

Pascal Rophé

Musicien passionné, après un deuxième prix au concours de Besancon et quelques années d'assistanat à l'ensemble Intercontemporain,  Pascal Rophé n'a cessé de partager sa carrière entre l'Europe et l'Asie dans des répertoires riches et variés. Il est le directeur musical de l'Orchestre national des Pays de la Loire depuis 2013 et directeur désigné de l'orchestre de la radio télévision croate (HRT).

Claire Roserot de Melin

Ancienne musicienne, titulaire en parallèle du master II Administration de la musique de la Sorbonne, Claire Roserot de Melin fait rapidement le choix de se tourner vers la direction d’établissements musicaux.

Après plusieurs expériences au sein de compagnies ou ensembles (Ensemble Justiniana, Percussions Claviers de Lyon), ainsi qu’à l’Opéra de Paris ou l’Opéra National de Lorraine, elle rejoint l’Opéra de Rouen Normandie comme Directrice de la coordination artistique et des formations musicales ; une fonction qu’elle exerce pendant 10 ans.

En 2019, elle est nommée Administratrice Générale du Théâtre et de l’Orchestre National du Capitole, où elle a pour principales missions de piloter l’établissement, de veiller au rayonnement national et international de l’institution ainsi qu’à son inscription sur le territoire local et régional.

Crédit : Tony Simoné

Laurent Roturier

Directeur régional des affaires culturelles d'Île-de-France depuis septembre 2019, l’Ile-de-France est sa quatrième Drac d’exercice. Il a notamment été Directeur de la DRAC Occitanie (2016-2019) et de la DRAC Midi-Pyrénées (2013-2015). Il est aussi président de l'association nationale des DRAC de France depuis octobre 2016.

Laurent Roturier est Chevalier de la Légion d’honneur et Chevalier des Arts et des Lettres.

Anselm Rose

Depuis le 1er avril 2018, Anselm Rose est l'unique directeur général de Rundfunk Orchester und Chöre gGmbH Berlin (ROC). Né à Wolfsburg, il vit à Dresde et à Berlin et est l'un des fondateurs et animateurs des associés gérants du German Orchestra Day, le plus grand rassemblement national d'orchestres en Europe.

Crédit : Ava Du Parc

Aline Sam-Giao

Après des études à l’IEP de Paris et à l’Université du Sussex en Grande-Bretagne, Aline Sam-Giao s’est orientée vers le milieu de la musique. Elle a travaillé à la Fondation Royaumont, à l’ensemble baroque Le Poème Harmonique, au Festival Berlioz puis comme administratrice générale de l'Orchestre des Pays de Savoie. Depuis 2017, elle est directrice générale de l'Auditorium-Orchestre national de Lyon. Elle a été élue en 2021 Présidente des Forces musicales, le syndicat d'employeur des orchestres et opéras, et siège au conseil professionnel du Centre national de la musique. Elle est chevalier des Arts et des Lettres. 

Yves Sapir

Après des études conjointes de violon et de musicologie à la faculté Toulouse le Mirail, Yves Sapir intègre l'orchestre National du Capitole de Toulouse en 1983 sous la direction de Michel Plasson puis Tugan Sokhiev. Il exerce toujours sa profession au sein de cet orchestre où parallèlement à ses fonctions de musiciens tuttiste il est sans discontinuer élu représentant des personnels artistiques. 

Très vite engagé dans la vie syndicale, il participe avec succès à toutes les grandes mobilisations du SNAM-CGT pour la défense des ensembles permanents, notamment en France ceux d'Avignon, de l'orchestre de Chambre de Toulouse ou de l'orchestre national d'île de France ou sur le plan international dans le cadre de la Fédération Internationale des Musiciens. 

Après avoir eu la responsabilité de la Branche Nationale des Ensembles Permanents du SNAM-CGT, il en est nommé Président en 2010.

Olivier Schneid

Olivier Schneid est journaliste depuis 1983. Il travaille à La Gazette des communes depuis une quinzaine d’années. Il couvre le secteur de l’éducation, ainsi que la culture, le climat, la montagne et la démocratie participative. Il a débuté sa carrière à Radio France, en France et à l’étranger. Il a collaboré à d’autres médias, tels Les Echos, Euronews et des radios québécoise, belge et allemande. Il est aussi formateur en journalisme.

Nicolas Stroesser

Nicolas Stroesser est directeur du Conservatoire à rayonnement régional (CRR) de l’Eurométropole de Metz. Diplômé de la Schola cantorum basiliensis (Bâle - Suisse), il est titulaire du certificat d'aptitude de professeur de musique ancienne et du certificat d'aptitude de directeur.
Parallèlement à son activité professionnelle, il intervient régulièrement pour le compte du CNFPT et de Collectivités locales dans le cadre de formations et d'activités de conseil portant sur les enjeux pédagogiques des établissements d’enseignement artistique et sur les aspects juridiques de la filière culturelle. Il anime le blog de veille professionnelle sur l’enseignement artistique indovea.org.

Crédit : Yves Petit

Jérôme Thiébaux

Jérôme Thiébaux est professeur agrégé de musique, actuellement enseignant à Besançon. Une parenthèse de quelques années, loin des classes, l’a mené à mettre en œuvre les actions culturelles et pédagogiques de l’Orchestre national de Lyon, puis d’assurer la direction générale de l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté aux côtés du directeur artistique Jean-François Verdier. La médiation occupe une grande place dans sa pratique, animant de nombreux ateliers d’écoute, et conférences. Il co-signe en 2019 avec Bernard Friot deux ouvrages pour la jeunesse et en 2021 publie avec Elisabeth Brisson une Histoire de la musique occidentale (éditions Ellipses).

Au titre de son expertise dans le secteur culturel, il s’est vu confier en janvier 2021 par la Ministre de la Culture, en binôme avec Anne Poursin, une mission sur les orchestres permanents français, dont le rapport final a été présenté le 8 novembre 2021.

Patrick Thil

Après une maîtrise en droit public (ancien élève de l’IRA de Metz et de l’Ecole Supérieure de Commerce de Reims), un diplôme en Histoire de l’Art (Ecole du Louvre) et un diplôme d’écologie générale (Institut européen d’écologie), Patrick Thil s’engage en politique et devient élu messin en 1995. Il est successivement, Adjoint au Maire de Metz à la Culture et aux Cultes et Vice-Président aux équipements culturels de Metz-Métropole (2001-2008), Conseiller municipal de Metz (2008-2020), Conseiller régional du Grand Est (2016-2021), Vice-Président de la Commission culture. Patrick Thil est depuis 2020, Adjoint au Maire de Metz (Culture et Cultes) et Conseiller délégué aux établissements culturels de l’Eurométropole-Metz. Il est depuis 2021, Conseiller départemental de la Moselle.

En parallèle de son engagement politique, Patrick Thil est Président de la Réunion des Opéras de France, Président de la Cité musicale-Metz, Président de l’Ecole supérieure d’Art de Lorraine, Président d’Honneur du Cercle lyrique de Metz.

Fabienne Voisin

Directrice Générale de l’Orchestre National d’Île-de-France depuis 2011, elle a toujours eu à cœur d’occuper des postes dont l’objectif est la démocratisation de son art de prédilection.

Après une double formation en musique (CNR de Lyon et de Boulogne-Billancourt) et en gestion, elle devient chargée de production pour TransArt Production de 1994 à 2003. En 2003, elle intègre l'Orchestre national d'Île-de-France au poste de chargée de la diffusion et de la production des concerts. De 2007 à 2010, Fabienne Voisin choisit l’étranger et réhabilite en Afrique un centre culturel dans un quartier populaire à Abidjan en Côte d’Ivoire. De retour en France en 2010, elle retrouve la phalange francilienne au poste de déléguée générale. Un an plus tard, elle en deviendra la directrice générale.

Xavier Zunigo

Xavier Zunigo est docteur en sociologie et fondateur de l'agence de recherche ARISTAT. Il enseigne à l'université Paris-Dauphine où il est chercheur associé au laboratoire IRISSO.